Retour son lucie Hardoin

Aller en bas

Retour son lucie Hardoin

Message par Marie_cian le Ven 6 Fév - 4:12

Voila le recap de la rencontre avec Lucie, qui sera present dans dossier. Brieg et Elie, ca vous concerne pas mal du coup! Il faudrait d ailleurs faire un depouillement son, entre ambiance sonore, bande son, habillage sonore, voix, prise bruitage.... Lucie pense que c est mieux que ce soit vous qui vous en chargiez, pour que vous puissiez gérer votre travail apres. Mais si y a besoin d aide on peut aider, et se diviser la sequence par exemple.

PRISE DE SON ET BANDE SONORE
La bande sonore de la séquence est très importante dans la mise en scène de Sherlock Holmes, elle est donc à prendre en compte avec grande considération. Le fond musical est très caractéristique de l’ambiance de la série. Le travail de post production est conséquent, notamment avec la forte présence d’effets sonores qui accompagnent les mouvements et la réflexion de Sherlock.
La prise de son doit se faire en adéquation avec ce travail, mais doit aussi être réfléchie acoustiquement, en fonction du lieu de tournage.

ANALYSE DE LA BANDE SON
La bande sonore de la séquence se divise en trois parties, liées aux différentes étapes d’une scène de crime
1 ) La découverte
2 ) La recherche, l’inspection
3 ) L’analyse
Nous devons encore réaliser un dépouillement précis de la bande sonore. Il est plus logique que ce soit l’ingénieur son et le mixeur qui se charge de ce travail. L’idéal serait d’écouter la séquence en HD sur deux ou trois systèmes de son différents, ainsi que sur un casque.

BANDE ORIGINALE/ MUSIQUE
Dans un premier temps, la recomposition se basera sur les images de la séquence originale. Nous verrons ensuite avec le compositeur pour qu’il réajuste la bande en fonction de nos images.
La musique se divise en deux parties : l’entrée des personnages sur la scène de crimes, avec suspension dans les aigues, puis mélodie plus rythmique qui se répète (let-motiv).
Le choix des virgules sonores se fera en terme d’harmonie, d’où l’importance de la bande musicale pour se décider.
MUSICIEN / COMPOSITEUR
Pour faire face à ce petit défi musical, nous avons décidé de demander de l’aide à Elliot Le Borgne, un ami guitariste de Marie, qui est capable de reconstituer de la musique électroniquement. Nous avons donc fait le choix de ne pas enregistrer d’instrument directement, tout simplement parce que c’est principalement un instrument à corde qui n’est pas très courant, et aussi parce qu’aujourd’hui il n’est plus très compliqué de reconstituer des bandes sonores. Elliot possède un studio chez lui, et compose de la musique depuis déjà plusieurs années. À l’origine, il travaille plus en tant que beatmaker, créant ainsi des bandes de musique, sur lesquelles des artistes viennent y enregistrer leur voix. Elliot est donc expérimenté autant dans la composition de musique, que dans l’enregistrement et le mixage. Il a accepté de participer au projet, et de travailler tout d’abord sur la partie musicale, puis d’apporter une aide aux effets et au mixage.
Jean, un distanciel de notre promotion, à aussi accepté de nous apporter du soutien dans la post production son.

PRISE DE SON TOURNAGE

Voix Perche Renfort micro-cravate
Bruitages Perche, prise tournage Renfort perche, prise seule

Le découpage justifie l’utilisation du micro cravate, puisqu’on ne voit qu’une seule personne à la fois, parler à l’écran. Ce renfort son va nous permettre de ramener de la présence sur les voix, dans le cas où nous aurions trop d’acoustique salle dans la prise perche par exemple.
Prise de son ambiance
Faire un couple stéréo avec deux micros cardio (soit en prise XY, soit prise ORTF). Cela va permettre de donner de l’air au montage, ce qui est très important. Il faut placer le couple au niveau du plan master. Pour notre séquence, il faudra donc faire cette prise au niveau de la porte d’entrée, face cheminée. Elle se fera en condition tournage (projecteurs et caméras allumées), pendant cinq minutes.
Silence raccord
Mettre la perche en position dialogue, et faire une prise silencieuse d’environ une minute trente. Cette fois ci il faut éteindre tous les appareils, il est aussi possible de faire sortir l’équipe technique.
Installation
Faire attention à ce que les câbles d’éclairage ne coupent pas ceux du son. Mettre l’alimentation du variateur, dans une autre pièce si possible. Prendre le temps d’écouter d’où vient le bruit au niveau des éclairages, et essayer de couvrir les sources, avec une couverture ou autre.
Renfort son
Il nous faut un assistant percheman. Nous allons faire appel à nos collègues, en spécialité son. Attention à bien suivre les personnages avec la perche, lorsqu’il se baisse par exemple. Le détimbrage peut se justifier, mais on ne doit pas perdre l’intelligibilité des paroles.

ACOUSTIQUE
Acoustique du lieu de tournage.
Nous allons tourner dans un appartement au sein d’une cours d’école, devant une route pavée à passage régulier de véhicules. Le tournage blanc se déroule pendant les vacances scolaires, mais pour le second tournage il faudra composer avec l’emploi du temps des enfants. De plus l’appartement est vide, donc résonne.
Solution acoustique
Calfeutrage fenêtre, avec drap épais par exemple. Tissu au plafond. Moquette sous la machinerie. Le faux mur en polystyrène pourra aussi apporter un petit peu d’absorption. Si nous constatons que la réverbération du lieu de tournage est trop importante, nous pourrons nous tourner vers des micros hyper-cardio. Il faudra aussi mettre la perche à la limite du cadre, au plus proche des sources sonores.

HABILLAGE SONORE
Il ne faut pas hésiter à jouer à fond sur la carte des effets sonore, comme dans la séquence d’origine, et ne pas avoir peur d’en faire trop.
Banque de virgule sonore (WOOSH) : ponctuation mouvement caméra et découverte de Sherlock. Il y a beaucoup de basses fréquences, mais aussi des aigues (sorte de larsènes).

PREMIER RECENSEMENT SONORES
- En tendant l’oreille, on peut entendre des dialogues en fond sonore (sur la partie analyse). Ambiance “effet de foule”. Pour reproduire cet effet, il faut repartir une dizaine de personne dans les pièces autour de celle de tournage, et faire dire à tout le monde « walla ». Laisser trainer une « drone » pour compléter l’habillage. Le passage entre l’ambiance sonore de l’inspection de détails et celle-ci ne doit pas être violent, ce qui sera le cas si cette deuxième ambiance est « trop vide ».
- Grattage : son direct (rateau) + ajouter grande réverbération en postprod.
- Respirations : elles sont importantes, traduisent état émotionnel. Faires des prises respirations seules.
- Sons métalliques sur les plans rapprochés bijoux.
- « Boom sonore » au point de montage entre l’inspection et l’analyse.
- « Bip » du téléphone.
avatar
Marie_cian

Messages : 101
Date d'inscription : 12/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum